Google PlusFacebookFlickrYouTubeTwitter

L'Apéro-impro, on en a jamais trop ! (*)

dame_beatrice.jpg

« Une autre ! Une autre ! Une autre ! »
Le public ne parvient pas à retenir son bonheur après un spectacle une nouvelle fois rempli de somptueuses impros. Certains montent sur les tables, amorcent une ola, crient les noms des joueurs à tue-tête, les demandent en mariage, quelques jeunes filles arrachent leurs sous-vêtements pour les jeter sur scène...
« Rentrez chez vous ! » répondent chaleureusement les comédiens.

Tout commence une heure trente plus tôt, lorsque DJ Nico et MC Verena envoient Magali, Florence, Gwendo, Bruno, Joseph, Le Seb et Fred sur les planches.

Le vernissage d'un - désormais célèbre - artiste italien démarre le show. On enchaîne avec un épisode de « Dallas » dans lequel Jason et Brian apprennent qu'un accord de paix menace les ventes d'armes et qu'ils sont donc ruinés. Le public est déjà conquis.

Barbie se voit ensuite propulsée dans le monde merveilleux du Capitaine Crochet où elle rencontre de bien extravagantes créatures de la foret. Une pêche sous-marine au cœur des poissons, étoiles de mer,  Dark Vador et autre homme de l'Atlantide se transforme finalement en boucherie (ou disons en poissonnerie). La foule est en liesse.

Deux démineurs désamorcent un colis piégé dans le plus grand des silences. Dame Béatrice fait la rencontre de quelques paysans au langage si fleuri. Deux chiens échappés du chenil se frottent au gang des chats du quartier. Les spectateurs sont en extase.

On dit ensuite au revoir de la pire des manières... par SMS à sa compagne depuis 7 ans, à un salarié en tirant à ploum-ploum, en exécutant professionnellement un « contrat » après avoir vissé son silencieux, en chantant des airs de colonies de vacances ou encore en se mettant de grandes gifles amicales.

Magali finit de ravir le public en racontant pour la première fois sa désopilante histoire de « sexe à pattes ».

C'est déjà la fin de l'apéro. Mais, heureusement pour vous - bande de petits veinards - ça recommence dans un mois !

(*) Oui, je sais aussi faire des titres en rimes !

Publié le Vendredi 7 décembre 2007, 13h18