Google PlusFacebookFlickrYouTubeTwitter

Combat d'impro "Sans Merci" ce Vendredi 24 Février

- Grrumph, journée merde se dit Marco, alors qu’il fermait la porte de son appartement.
- Bonjour chérinou d’amour des îles, ta journée s’est bien passée ? Je prépare une tarte pour le dessert ! Tu aimes les tartes ? Tu préfères aux pommes ou aux poires ? Hein ? Dis-moi ? Chéri ?
- … Grr … Bière … Télé !

Marco alluma la télé, mais savait très bien qu’aucun programme ne l’intéresserait, malgré les 350 chaînes auxquelles il venait de s’abonner.

Un homme assis sur des toilettes apparu à l’écran. Georges, 47 ans, responsable communication. Marco l’écouta quelques minutes critiquer avec ferveur le plat qu’il venait de manger, analyser dans les moindres détails la décoration de table ambiance « Carnaval » que son hôte avait imaginé et noter l’ambiance de la soirée.
Il changea de chaîne.

- Oh Rodrigo mon amour, pourquoi donc as-tu volé ce collier à ta mère ?
- Tu le sais bien Véronique, c’est parce qu’elle m’a menti depuis toutes ces années en me faisant croire que j’étais son fils.
Une femme s’approcha du beau brun ténébreux, lui attrapa le bras, et lui dit :
-  Mais c’est moi ta mère mon fils !

Marco souffla, il connaissait par cœur tous les épisodes de cette série.
Zap !

Si votre lave-vaisselle est bouché, il n’y a qu’une solution,
Arrêter de vous lamentez, et courez acheter du Valgon !

Zap !

Et là, des flammes sortirent de l’écran, la lumière s’éteignit brusquement dans le salon de Marco. Il se figea. Un homme s’avança, suivi de neuf petits êtres se tenant tous par la main. Marco reconnu les joueurs de la Lipaix, Seb le meneur du groupe, puis Robin, Raph, Minigilles, Patou, Fred, Séboune, Anne, Silvy et Nico ! Ils scandaient en cœur « Vendredi viens au sans-merci ! Vendredi viens au sans-merci !»

Ensorcelé par leurs voix, Marco lâcha la télécommande et couru jusqu’à son ordinateur pour réserver des places ! Il ne voulait pas risquer de manquer le Sans Merci du vendredi 24 Février au Théâtre de l'Espace Bellegarde à 20h.

Prenez donc exemple sur Marco, et réservez vite vos places pour ce vendredi !

Publié le Mardi 21 février 2012, 11h14